Araki enfin

  • Imprimer

"Perdre et se perdre son le coeur même de ce que l'on doit empathiquement nommer la condition humaine"

Philippe forest, ARAKI ENFIN